Caducée Chiropraxie

Cabinet Chiropratique, Maxime Krakus

Maxime KRAKUS, DC

20, avenue de la République
92120 Montrouge
0183622626

44, rue Camille Desmoulins
94230 Cachan
0184232615

Siren 523494391
ADELI : 92 0 004074

Chiropraxie et Grossesse

Femme enceinte

La Grossesse et ses maux

La grossesse est une période importante de changements posturaux, hormonaux et physiologiques.
Dès le début de celle-ci, le corps commence à sécreter une hormone en plus grande quantité, la relaxine, qui va permettre au ligament de se "relâcher" un peu afin d'augmenter sa capacité à accueillir le foetus en développement.
Au fil de la grossesse, le foetus a besoin de plus de place, le corps de la mère secrète de plus en plus de cette hormone du coup, la cambrure s'accentue : en effet, les ligaments retiennent moins les lombaires et le ventre tire le centre de gravité vers l'avant.

A partir du début du 2e trimestre, la taille et le poids du foetus comme celui de la future mère évoluent rapidement, sa poitrine s'alourdit ; la frontière est alors très mince entre hyperlaxité et instabilité. Cette dernière provoquant ou révélant ainsi des douleurs localisées au niveau du bassin et des vertèbres dorsales.

La position du foetus

Si le bassin ou la colonne de la maman est en torsion, le foetus a moins de place, bébé excerce donc plus de pressions afin de se créer plus l'espace dans l'utérus : c'est désagréable pour lui, ça peut même être douloureux pour la maman.

Le foetus peut, enfin, connaître des difficultés à se positionner la tête en bas, position optimale pour l'accouchement, pour la mère comme pour l'enfant.

Qu'attendre de la chiropraxie ?

Le traitement chiropratique agit sur l'alignement du bassin et la mobilité articulaire favorisant ainsi le bien-être quotidien de la femme enceinte.
La chiropraxie est particulièrement indiquée durant la grossesse. Dans une période où la prise de médicaments doit être envisagée avec la plus grande prudence, elle permet de lutter efficacement et naturellement contre la douleur.
Les manipulations exercées par le chiropracteur peuvent en outre contribuer à la bonne position du foetus dans l'utérus et, de ce fait, faciliter l'accouchement.

Après la naissance, le chiropracteur corrige les dysfonctionnements de l'appareil locomoteur liés à l'accouchement, mais aussi les mauvaises positions d'allaitement (au sein ou au biberon...) prévenant ainsi les douleurs dorsales susceptibles de persister.
Il examine le nouveau-né afin de détecter de possibles lésions articulaires liées aux conditions de l'accouchement.


Pour d'autres infos sur :

Photo de Maxime Krakus